Etole Manjak Bleu et argenté #T-01B

€59,90

Taxes inclusesFrais d'expédition calculés lors du paiement

Kaolack Créations

Seulement 5 restants!

Etole Manjak en tissu tissé 

Matière: Tissu tissé Manjak doublé de polaire

Couleur: Bleu et argenté

Dimension: 2,08 x 0,80 m

TUNIQUE HOMME EN BATIK (COTON), SYMBOLE GYE NYAME

Le symbole Adinkra Gye Nyame

Nyame (ou Onyankopon) est Dieu pour le peuple Akan. Son nom signifie «celui qui sait et voit tout» et «Dieu omniscient et omnipotent du ciel» en langue Akan.

Les vêtements commercialisés par Kaolack Créations sont artisanaux, 100 % confectionnés par les Tailleurs Africains, à Accra au Ghana.

Kaolack Créations achète son Batik auprès d'une Association de femmes qui prend en charge des jeunes filles dans le besoin, les recueille et leur apprend un métier : la technique du Batik et la couture.

Ce sont des partenariats éthiques et équitables, basés sur la confiance réciproque.

La Tunique Anango Homme à manches courtes fait partie des must du dressing masculin. Alliant tradition Africaine symbolique et modernité, elle est composée d'un beau coton qui lui donne un tombé impeccable : 

- Zippée à l'épaule, des fentes sur le côté pour l'aisance et l'élégance pour le modèle à l'encore "à la Ghanéènne"

- Encolure ronde classique et 3 boutons pour le modèle classique

Elle se porte avec un jean pour un look décontracté ou un pantalon de costume et vous accompagnera dans toutes les occasions.

Existe en 2 couleurs : bleu ou rouge (à sélectionner dans les variantes)

Existe en 2 tailles : M - L

 

Le Batik Africain à la cire perdue, une technique traditionnelle

Le Batik est une technique de peinture sur textile consistant à dessiner des motifs sur une pièce de coton blanc, à protéger le reste du tissu avec de la cire afin d’imperméabiliser ces parties et d’empêcher ainsi la teinture de pénétrer à ces endroits précis, puis à tremper l’ensemble dans un bain de teinture. Il faut faire bouillir la pièce pour permettre à la cire de fondre et libérer ainsi le dessin.

Toutes les combinaisons sont possibles et les pièces peuvent ainsi être teintes plusieurs fois. Chaque couleur devra faire l’objet du même processus de protection des parties qu’on ne veut pas teindre, trempage puis séchage.

Cette technique est appelée Batik à la cire perdue, mais on peut aussi nouer les différentes parties du tissu à protéger, créant ainsi des motifs très particuliers.